Vince Staples le rappeur de Long Beach a sorti un clip très réussi s’inscrivant dans un décor urbain post-apocalyptique pour son morceau “Señorita”.  

Dirigé par Ian Pons Jewell, le clip en noir et blanc de “Señorita” s’inscrit dans une veine trash mais glaçante. Vince Staples y frappe dans une banlieue américaine post-apocalyptique, où les personnages que l’on peut facilement cataloguer dans le tissu social se font décimer les uns après les autres par des armes situées en hauteur, tandis qu’un homme tatoué aux airs de prophète 2.0 récite le refrain de Future – en featuring sur le morceau. 

Le clip fini sur une conclusion pour le moins étrange et assez ironique.